Livres en Français - Edizioni Amrita

 

Amrita-BlossomingBooks

L'eau qui nous unitTitre: L'eau qui nous unit
Auteurs: Masaru Emoto, Vandana Shiva, K. Korotkov et Al.
ISBN: 9788869960581
Pages: 180
Prix: 20,00 €
Où acheter: Amazon, Decitre, Fnac

Réunis pour la première fois, des grands scientifiques occidentaux et des représentants des cultures traditionnelles de la Terre nous expliquent comment agir sur la mémoire de l’eau pour transformer notre monde. Water for Unity, “L’Eau pour l’Unité”, est un mouvement international qui réunit dans un but commun des scientifiques de très haut niveau connus pour leurs études sur la mémoire de l’eau tels que Masaru Emoto, K. Korotkov et Lynne McTaggart, ainsi que des représentants des cultures traditionnelles de notre planète tels que Sandra Ingerman, shamane, ou Sergio Magaña, héritier de la culture Mexica : agir sur la mémoire de l’eau pour guérir notre Terre.

“Imprimer une intention” dans l’eau est une pratique millénaire qui se décline en une quantité de rituels semblables, bien qu’appartenant à des traditions spirituelles qui ne communiquaient pas entre elles.  Cette pratique trouve enfin, de nos jours, une confirmation scientifique, grâce à des expériences surprenantes qui montrent comment la conscience collective peut modifier la structure moléculaire de l’eau, la “guérissant” là où elle est malade, radioactive, inutilisable. L’eau est la ressource planétaire la plus importante, celle qui risque de devenir la cause des guerres à venir ; se réapproprier ces techniques pourrait donc non seulement faire le bien de notre planète mais aussi représenter un chemin de salut pour notre humanité.

Le mouvement Water for Unity se concrétise par une série d’initiatives et d’événements auxquels nous sommes tous invités et dont nous pouvons aussi devenir les créateurs : http://www.water-for-unity.com/en/

Tous les auteurs de ce livre ont voulu que leurs droits d’auteurs soient dévolus à un projet pour le bien des êtres.
 
 
 


ÉCOLE DE CONDUITE POUR COUPLES
Titre: École de conduite pour couples
Auteurs: Anne Givaudan, Claudia Rainville, Silvia Di Luzio, Matteo Rizzato
ISBN: 9788896865910
Pages: 136
Prix: 12,00 €
Où acheter: Amazon, Decitre

Choisir son partenaire, apprendre à bien communiquer, attentes et déceptions, mieux vaut être seul que mal accompagné… et tout ce qui vous avez toujours voulu connaître sur vos relations (présentes, passées et futures), expliqué par une équipe de 4 formateurs d’exception : une cardiologue, un expert en neurones miroirs, une spécialiste en thérapies esséniennes et la fondatrice de la Métamédecine.

Rien n’a autant de pouvoir qu’un problème sentimental lorsqu’il s’agit d’empoisonner notre existence. Mais en y regardant de plus près, on remarque que ce n’est jamais une vraie surprise, car tous les dilemmes, les frustrations, les impasses qui nous tourmentent se résument à quelques points principaux, très précis et très persistants. Ne serait-il pas utile d’avoir une équipe qui nous prête son secours pour y voir plus clair, pour nous aider à éclairer la situation d’une lumière nouvelle ? Écouter d’autres points de vue que le nôtre, fondés sur des compétences aussi spéciales que variées comme c’est le cas de nos 4 formateurs, peut rendre notre horizon 4 fois plus grand :

  • Anne Givaudan (spécialiste en thérapies traditionnelles esséniennes et en lecture d’aura)
  • Claudia Rainville (fondatrice de la Métamédecine, la science qui déchiffre les correspondances entre les symptômes physiques et leurs causes psychiques et mentales)
  • Silvia Di Luzio (médecin cardiologue expérimentée, connue pour son travail sur le “cerveau du cœur”)
  • Matteo Rizzato (spécialiste en PNL et chercheur dans le domaine de la connexion entre les neurones miroirs et l’empathie).


Pour ceux qui ont un partenaire, pour ceux qui n’en ont pas, pour ceux qui en voudraient un, pour ceux qui n’ont aucune intention d’en chercher...

 
 
 
Sous le regard du Bouddha. Ce que le Tibet m’a révélé
Titre: Sous le regard du Bouddha. Ce que le Tibet m’a révélé
Auteur: Matteo Pistono
ISBN: 9788896865446
Pages: 292
Prix: 22,00 €
Où acheter: Amazon, Decitre

Matteo Pistono est écrivain et pratiquant du bouddhisme tibétain. Il est à l’origine de la fondation Nekorpa, destinée à protéger les sites de pèlerinages à travers le monde. Dans ce livre extraordinaire il nous fait partager dix ans de pèlerinage au Tibet occupé par les Chinois, sur les traces d’un grand mystique et au service des Droits de l’Homme.

« Cette histoire de la quête de Matteo Pistono pour visiter les lieux du Tibet associés à Tertön Sogyal, l’adepte qui fut aux côtés du XIIIe Dalaï-Lama, est non seulement révélatrice de la vie du tertön mais aussi de la situation actuelle du Tibet contemporain. » – Le XIVe Dalaï-Lama

« Les récits de Matteo Pistono sont captivants et révélateurs à l’égal de ceux d’Alexandra David Neel... Mais ils apportent davantage : une compréhension, vécue de l’intérieur par l’auteur, de la sagesse profonde du bouddhisme tibétain, telle qu’elle est incarnée dans toute sa force et son authenticité par les plus grands maîtres qu’il a rencontrés. Un livre qui est un grand pèlerinage dans les lieux sacrés du Tibet, et, à travers eux, dans notre monde sacré intérieur. » – Olivier Raurich, auteur de La voie du bouddhisme au fil des jours

« Quelle fabuleuse saga ! Un conte mystique de défense du pays du bouddhadharma au tournant du XXe siècle, entremêlé de la lutte entre la vie et la mort qui s’y joue actuellement en ce XXIe siècle. La lecture de ce récit émouvant, magnifiquement écrit avec le cœur, élève nos cœurs. À la fois surnaturel et puissamment réel. » – Robert Thurman, auteur de Révolution intérieure

« Un peu triller d’espionnage, un peu carnet de voyage au Tibet, un peu autobiographie spirituelle, Sous le regard du Bouddha est à 100% un livre qui vous tient en haleine. » – Daniel Goleman, auteur de L’intelligence émotionnelle
 
 
 
 
Je préfère y voir clair
Titre: Je préfère y voir clair... et y arriver sans verres
Auteur: Loredana De Michelis
ISBN: 9788887622812
Pages: 120
Prix: 12,50 €

C’est très étrange: dans une société où l’acné et l’embonpoint sont considérés comme de véritables fléaux à combattre par tous les moyens, on estime encore que le défaut de réfraction est un handicap irréversible au sujet duquel règne une résignation totale, tant médicale que sociale, malgré l’existence de plusieurs théories en faveur de sa réversibilité. En recherchant les informations éparpillées au sein des multiples spécialisations de la médecine institutionnelle, on arrive à comprendre que la vue est un ensemble de capacités. L’œil n’est pas un organe: c’est une extension du cerveau, sa partie externe. C’est un capteur ultra-sophistiqué dont la plupart des capacités, comme il arrive pour le cerveau, ne sont pas utilisées. N’acceptez pas qu’on vous dise que vous avez un handicap et que vous devez vous résigner! Essayez par contre de “regarder” les choses d’une autre façon, par exemple après avoir fait l’un des exercices présentés dans ce livre, ou bien après une séance de yoga des yeux, ou encore à travers la grille des lunettes à trous sténopéiques, qui n’ont pas de verres... Le livre que vous avez entre vos mains est l’ouvrage d’un trainer visuel assez spécial, puisqu’équipé de l’habilité peu commune de mal voir sur commande, et donc de nous apprendre aussi le processus inverse; les trainers visuels, encore peu nombreux, travaillent sur un plan très différent de celui d opticiens et des ophtalmologues: leur intervention est beaucoup plus délicate et indirecte, ne leur permettant certainement pas de prendre l’œil, de le raboter au laser et de l’arranger avec un verre. Le rôle de leur patient est crucial, car, loin de se limiter à porter la pièce cassée à l’atelier, il doit par contre participer activement et consciemment au processus de sa guérison.


 
 
La médecine sens dessus dessous.

Titre: La médecine sens dessus dessous. Et si Hamer avait raison?
Auteurs: Giorgio Mambretti et Jean Séraphin
ISBN: 9788887622423
Pages: 121
Prix: 12,00 €
Où acheter: AmazonDecitre, Fnac

Acclamé par les malades, exécré par L'Ordre des Médecins, le Docteur Hamer collectionne des diplomes universitaires auprès des facultés de Médecine dans certains Pays et des procès dans d'autres. Cancérologue et chercheur, son nom suffit pour que les boucliers se lèvent dans le milieu médical... mais le nombre de ses guérisons dans les pathologies dégénératives est impressionnant, au point qu'elle fait vaciller l'édifice de la Médecine officielle... Finalement, le système du Docteur Hamer ne soulève-t-il pas autant de réactions officielles parce qu'il lèse les intérêts des holdings pharmaceutiques ? Comment accepter qu'une maladie aussi grave que le cancer soit une tentative de réparation (et donc, de guérison) mise en œuvre par le cerveau vis-à-vis d'un choc émotionnel que nous aurions subi ? N’est-ce-t-il pas incroyable qu'il soit suffisant de détecter ce dernier et de le "défaire" pour que le cerveau arrête à son tour la fabrication des cellules cancéreuses ? Comment y arriver rapidement ? Les Auteurs étudient depuis de nombreuses années la méthode de Hamer ; ils nous l'expliquent dans cet ouvrage excellent, le seul de ce genre en France, qui a le mérite d'être compréhensible par tous, à l'aide de dessins humoristiques et clairs. Best-seller en Italie.








Sur les traces de Jésus l'essénienTitre: Sur les traces de Jésus l’essénien: les années perdues - Sources apocryphes, bouddhistes, islamiques et sanskrites
ISBN: 9788889382059
Pages: 265
Prix: 16,50 €
Où acheter: Amazon, Decitre, Fnac

On a beaucoup parlé et beaucoup fantasmé sur les années de la vie de Jésus que les Évangiles ne mentionnent pas : voilà une recherche aux résultats surprenants, menée avec rigueur par un historien passionné ayant eu accès, de par son état de Conservateur des Musées Nationaux de Jammu et Cachemire, à des documents peu accessibles… Au fil de 21 chapitres, le professeur Hassnain nous invite à le suivre tout au long de l’enquête passionnante qu’il a mené des années durant, principalement au Cachemire et en Inde. Où Jésus est-il allé, jeune adolescent, quand il a quitté Jérusalem? Que s’est-il passé pendant les dix-sept années dont les Évangiles ne parlent pas ? Et que dire des années qui suivirent sa crucifixion, à laquelle il survécut selon tant de sources? Quels éléments nous permettent de penser que Jésus serait parti sur les routes de l’exil, en Inde, au Ladakh, au Cachemire, et, qui plus est, dans les pas de la tribu perdue d’Israël? S’appuyant sur des sources issues des principales religions du monde occidental et oriental comme les rouleaux de la Mer Morte, la Bible ou encore des manuscrits tibétains, ainsi que sur d’autres documents difficilement accessibles, le professeur Hassnain signe ici un ouvrage de recherche remarquable sur ces « années perdues » qui suscite un formidable espoir en faveur de la réconciliation entre les grandes fois de l’humanité.

 
 
 
 
 
La crucifixion selon un temoin oculaireTitre: Manuscrit d’Alexandrie. La crucifixion selon un temoin oculaire
ISBN: 9788887622973
Pages: 96
Prix: 9,50 €
Où acheter: AmazonDecitre, Fnac

Dans la première moitié du XIXe, un membre de la Société Commerciale de l’Abyssinie découvre un parchemin en latin à Alexandrie, en Egypte, dans une bibliothèque qui avait appartenu à des moines grecs, et dont on découvrira par la suite qu’elle a été bâtie sur les vestiges d’une communauté essénienne.
Le texte traduit la lettre (probablement, à l’origine, en langue grecque ou araméenne) d’un Ancien des esséniens de Jérusalem, donc d’un membre important de cette communauté. Il s’adresse à ses confrères esséniens d’Alexandrie “sept Pâques après la crucifixion”, dans le but de témoigner de cet événement dans lequel il a été directement et très personellement impliqué. Par son témoignage, il veut rectifier – du moins auprès de la communauté dont Jésus avait fait partie – les “on dit” et les rumeurs sur la fin du MaÎtre qui parcourent à l’époque tout le Moyen Orient.
Le manuscrit découvert à Alexandrie provoque des réactions immédiates des jésuites, et nous savons que c’est par l’intervention de la Franc-maçonnerie qu’il sera abrité en Allemagne. Un éditeur de Leipzig en publie d’ailleurs la traduction allemande en 1849, un véritable best-seller: 50000 exemplaires imprimés entre 1849 et 1851! C’est una quantité énorme pour cette époque, mais, paraît-il, ils ont tous “mystérieusement” disparus…
Trois autres versions s’en suivent: deux américaines (la deuxième, celle de 1907, est la seule qui soit encore en circulation mais elle s’avère peu fiable), et une française, de 1863, traduite directement de l’allemand; c’est par hasard qu’un chercheur italien en retrouve un exemplaire en Suisse, peut-être le seul qui nous reste, et c’est dans cet ouvrage que nous vous le livrons!
 
 



Les clés des fées

Titre: Les clés des Fées
ISBN: 9788896865415
Pages: 116 plus 54 cartes aux illustrations
Où acheter: AmazonDecitreFnac


Voilà un jeu qui n’est pas qu’un jeu : c’est aussi un moyen pour réorienter notre esprit, nos émotions, nos réactions vers des solutions créatives qui parfois nous échappent. 54 cartes aux illustrations délicieuses : autant de petites fées – chacune d’entre elles étant porteuse d’une qualité fondamentale de notre esprit – qui ont la fonction de nous inspirer et de nous rappeler nos objectifs les plus élevés. Pourquoi ne pas commencer notre journée en tirant une Clé des Fées et essayer ensuite de nous y tenir ? Ou bien proposer ce « jeu » à un ami, à notre enfant ou à notre partenaire, en l’invitant à se demander ce qui pourrait bien lui être utile dans une certaine situation ? Le nombre de suggestions pouvant venir d’une Fée minuscule est surprenant... 

Il y a vingt ans exactement, leur créatrice a découvert sa première petite Fée sous son pinceau ; depuis, ce jeu traduit en plusieurs langues a été utilisé de mille façons dans le monde entier...  Aujourd’hui, une nouvelle version voit le jour à l’occasion de son vingtième anniversaire, avec un magnifique livret mode d’emploi qui en explique l’histoire et les origines.

  

 


EN PRÉPARATION:


Les Cartes des ÉvangilesLES CARTES DES ÉVANGILES

Combien d’entre nous ont cherché l’inspiration, des réponses à leurs incertitudes ou bien une confirmation de leurs choix en ouvrant au hasard une page des Évangiles ou des Écritures ? Saint Augustin et Saint François le faisaient aussi. Ce jeu de cartes nous facilite la tâche. Il souhaite être un instrument serein, une touche légère dans notre vie, tout en respectant la matière à laquelle il puise.

Nous avons à notre disposition 36 citations des Évangiles, accompagnées chacune d’un commentaire qui nous aide à réfléchir sur son message, sur ce qu’il peut nous dire de nous et de notre vie, pour mieux orienter nos pas.  


L'impact de l'empathie, sur nos enfants terribles (avec TDAH, trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité)L’IMPACT DE L’EMPATHIE sur nos enfants « terribles » (avec TDAH, trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité)  

Sous ce sigle scientifique de TDAH se cache un syndrome, c’est-à-dire un ensemble de symptômes qui, individuellement, ne constituent pas une pathologie. Leur assemblage est récent, et Leon Eisenberg, le psychiatre américain qui le premier les a tous réunis sous un même nom, a lui même déclaré, 7 mois avant sa mort en 2009, que c’était le meilleur exemple de maladie fictive. Entre temps, cette qualification de maladie avait fait beaucoup de dégâts : ces enfants sont souvent soumis à de lourdes thérapies à base de substances psychotropes bien qu’une partie croissante de la communauté scientifique ne cesse d’en signaler les effets nuisibles à court et long terme, sans pour autant donner encore beaucoup d’alternatives. 

La méthode présentée dans ce livre, traduit désormais en italien, anglais, français et espagnol représente une alternative à la camisole de force chimique. L’innovation de la méthode empathique est triple

1. elle tient compte du nouveau paradigme imposé par l’évolution de la physique quantique (les informations contenues dans le champ quantique peuvent être saisies depuis un état de conscience adéquat, et nous pouvons aussi choisir de transmettre au champ quantique des informations voulues (nous le faisons tout le temps, inconsciemment) ;

2. elle introduit l’idée d’un “mandala de la souffrance” qui est expérimentée collectivement autour d’un enfant avec TDAH ;

3. elle nous apprend à introduire, dans l’engrenage bien huilé de la souffrance qui s’autoalimente, un élément de transformation capable de le mettre en panne et d’y pénétrer par autant de portes d’entrée que les protagonistes du mandala de la souffrance : l’enfant, ses parents, ses enseignants, ou encore ses thérapeutes. Une seule porte disponible suffit.

L’inspiration vient de la Méthode d’Accompagnement Empathique de la Fin de la Vie, qui est la fille de la thanatologie tibétaine et des neurosciences et qui est, elle aussi, fondée sur l’empathie. Or, l’empathie caractérise autant les mourants que les enfants. Les neurosciences nous apprennent que nous pouvons réapprendre cet état que nous perdons temporairement pendant l’âge adulte et le réorienter éthiquement, pour le bien d’autrui : en effet, en réapprenant à susciter un état de paix intérieure, cet état se transmet infailliblement chez l’enfant agité par le biais de l’empathie... 

De nombreux cas et une importante série d’études scientifiques étoffent la présentation de la méthode, tout en gardant un langage dégagé de la terminologie des spécialistes pour parler à nous tous, qui avons à cœur nos enfants « terribles » ! 

Emilia Costa, italienne, professeur de psychiatrie et psychothérapie à l’université La Sapienza de Rome, a été l’élève directe de Jung, Assagioli et Tedeschi ; elle est l’auteur de plus de 360 publications scientifiques, souvent pionnières, et doyenne du Comité scientifique de pharmacovigilance sur l’excès de substances administrées aux mineurs, promu en Italie par l’association Giù le mani dai bambini (“Ne touchez pas aux enfants”). Elle participe en ce moment à une recherche internationale sur l’électromagnétisme.

Daniela Muggia, elle aussi italienne, est thanatologue ; Prix Terzani 2008 pour l’humanisation de la médecine, elle est une élève de Sogyal Rinpoché et de Cesare Boni, l’un des plus brillants thanatologues italiens de notre temps. Au cours de plus de 20 ans d’activité à côté des mourants et de leurs familles, elle a mis au point sa Méthode d’Accompagnement Empathique qui est l’une des formations les plus demandées par les hôpitaux, les unités de soins palliatifs et les masters universitaires ayant trait à la fin de la vie. Elle parle couramment 4 langues, dont le français, et donne des cours et des conférences dans plusieurs pays.